Grand public

Parent

Saviez-vous que…


au Québec1 :

  • 70 % des adolescentes essaient de maigrir;
  • 35 % des fillettes de 9 ans ont déjà tenté de maigrir;
  • Environ le tiers des garçons de 13 et 16 ans souhaiterait avoir une silhouette plus imposante;
  • 35 % des garçons de 16 ans s’entraînent souvent de façon intensive pour gagner du poids;
  • Plus de 40 % des garçons de 13 et 16 ans ont déjà fait l’usage de suppléments dans le but d’augmenter leur poids.

 

Les adolescents sont un groupe vulnérable face à la préoccupation excessive à l’égard du poids. Votre influence compte en tant que parent ou adulte influent auprès des jeunes! Par votre rôle de modèle, mais également par le soutien ou les réponses que vous pouvez leur apporter, vous pouvez influencer le développement de l’image corporelle des jeunes qui vous entourent.

 

Votre rôle en tant que parent...

Vous pouvez influencer le développement de l’image corporelle des jeunes qui vous entourent. Par votre rôle de modèle, mais également par le soutien ou les réponses que vous pouvez leur apporter. Les jeunes vous observent : ce que vous mangez, comment vous vous habillez, comment et de quoi vous parlez, etc.

 

Vos attitudes et commentaires à votre égard ainsi qu’à leur égard (incluant leur apparence) comptent beaucoup. Même s’ils ne l’avoueront pas, vous êtes pour eux une forme de modèle.

 

Il est important de garder en tête que...

  • Chez les jeunes tout comme chez les adultes, il existe une diversité de tailles et de poids adéquats.
  • Le corps idéal n'existe pas.
  • L'excès de poids peut être un phénomène de croissance transitoire.
  • La pratique d'activités physiques et l'écoute de son corps pour orienter ses choix alimentaires sont des moyens à privilégier chez les jeunes afin de préserver l'équilibre et la croissance de leur corps et ce, peu importe leur poids.

 


 

Être un bon modèle…

  • N’implique pas d’être « parfait », ni toujours bien dans sa peau, ni en totale harmonie avec soi, son corps et son image;
  • C'est être simplement soi-même;
  • C'est devenir de plus en plus conscient de son propre rapport à soi et de sa relation à son corps et à son apparence;
  • C'est être conscient des pensées et du langage qui découlent de ce rapport. 

 


 

Que peuvent-ils apprendre de vous ?

  • « Peu importe ma silhouette, si je suis bien dans ma peau et que j’ai un style de vie sain, tout va bien. »
  • « Personne n’a une mauvaise silhouette. »
  • « Je n’ai jamais été grosse, mais c’est vrai que je sens la pression des autres à rester mince et à ne pas engraisser! »
  •  « Je suis un garçon mince. Je me sens rassuré à propos de mon poids et j’espère que mes insécurités par rapport à ma silhouette vont continuer à s’apaiser. »

*Ces citations proviennent de témoignages de jeunes Américains ayant participé au NAAFA Kids Project sur l’image corporelle.

 


 

L'objectif : amener le jeune à être bien dans sa tête… et dans sa peau!

 

Ce que vous pouvez encourager :

Cesser d'être obsédé par le poids… en mettant plutôt l'accent sur la vitalité!
La dévalorisation de soi Une image positive de soi
L'obsession du poids L'acceptation de son format corporel
La recherche du corps idéal

La valorisation de son individualité

L'appréciation de la diversité des silhouettes

L'attrait constant vers les régimes amaigrissants Le sens critique face aux méthodes d'amaigrissement
Les restrictions alimentaires Des choix alimentaires éclairés
Le contrôle face à l'alimentation Le plaisir de manger
La rigidité La flexibilité
L'obligation La motivation
Bouger pour maigrir Bouger pour le plaisir

Texte inspiré du document L’approche Vitalité. Guide des animateurs publié par Santé Canada.

 


 

Comment y arriver?

  • Mettre de côté les critères irréalistes de beauté de notre société pour ainsi mieux respecter les différents formats corporels naturellement présents dans la société;
  • Accorder moins d’importance à l’apparence corporelle en valorisant d’autres facettes de la personnalité;
  • Encourager les jeunes à s’apprécier et les amener à croire en leurs talents et en leur potentiel;
  • Bannir les commentaires désobligeants sur l’apparence;
  • Encourager la pratique d’activités physiques plaisantes;
  • Cesser d’être centré sur la consommation alimentaire - tout n’est pas question de régime ou de calories;
  • Apprendre à connaître et à découvrir les aliments sans pour autant discriminer les aliments plus énergétiques ou encore les interdire - tous les aliments ont leur place, le secret est dans l’équilibre et la variété.

 


 

Quelques signes de réussite

Voici quelques attitudes et comportements qui découlent du sentiment d’être bien dans sa tête et bien dans sa peau :

  • Passer moins de temps à se préoccuper de son apparence et de ses petits défauts;
  • Avoir une bonne estime de soi;
  • Évaluer adéquatement son apparence physique;
  • Respecter son corps;
  • Avoir confiance en ses capacités;
  • Posséder l’élan de nourrir et de développer son potentiel et sa créativité;
  • Éprouver du plaisir à manger, à bouger;
  • Avoir du plaisir à être soi-même;
  • Se sentir bien avec les autres, en société.

 

Testez vos perceptions en répondant à un des quiz suivants :

 

 

 

Afin d’encourager et de faciliter le développement d’une image corporelle positive et l’adoption de saines habitudes de vie chez les jeunes de votre entourage, voici différentes initiatives proposées par ÉquiLibre :
 

  • Programme Bien dans sa tête, bien dans sa peau
    Le programme Bien dans sa tête, bien dans sa peau (BTBP) vise à promouvoir une image corporelle positive et de saines habitudes de vie en abordant, de manière préventive, deux problèmes à la hausse dans la société : l’obésité et la préoccupation excessive à l’égard du poids. Mis en œuvre en milieux scolaire et communautaire, il cible à la fois les adolescents, leurs parents et les adultes qui les entourent. En savoir plus.
     
  •  L'espace Parents sur monequilibre.ca
    L'espace Web monequilibre.ca met à votre disposition des billets de blogue offrant de l'information crédible sur le poids et l'image corporelle, rédigés par des professionnels de la santé. En haut à droite de l'écran, vous trouverez également l'espace Parents, qui renferme des outils, des vidéos et d'autres billets de blogue pour accompagner les parents dans le développement d'une image corporelle positive chez leurs enfants, en plus de répondre à leurs questions. En savoir plus.
     
  • Derrière le miroir
    Derrière le miroir invite les jeunes à remettre en question le modèle unique de beauté et à participer activement au changement de normes sociales en ce qui a trait aux modèles de beauté, au culte du corps et aux préjugés entourant l’obésité. En savoir plus.
     
  • Conférences grand public
    Restez à l’affût! De nouvelles conférences abordant différents sujets, tels que la saine gestion du poids, les produits amaigrissants et l’image corporelle seront disponibles prochainement. En savoir plus.
     

Publications et liens utiles
Vous désirez en savoir plus sur le poids et l’image corporelle? Consultez les différentes publications d’ÉquiLibre, celles auxquelles l’organisme a collaboré ainsi que d’autres publications d’intérêt. Pour accéder directement à cette section, cliquez ici.

Consultez également la section Liens utiles.

Publications reliées
Votre influence a du poids!
Changer les normes de beauté à l'ère du plus que parfait, dans la revue Le Monde l’Éducation (2012)
Évolution des normes sociales de beauté : des initiatives québécoises porteuses de changements, dans la revue Le Monde de l'Éducation (2012) 

 

 


 

1 LEDOUX, Marielle, Lyne MONGEAU et Michèle RIVARD (2002). « Poids et image corporelle » dans Enquête sociale et de santé auprès des enfants et des adolescents québécois, 1999, Québec, Institut de la statistique du Québec, chapitre 14, p. 311 à 344.