Grand public

Maigrir-Quiz

Maigrir

La grande majorité des régimes traditionnels amaigrissants sont voués à l’échec. Pire encore, les régimes sévères et le fameux « cycle du yoyo » favoriseraient le gain de poids et le développement de l’obésité. Ce jeu-questionnaire fait la lumière sur quelques croyances populaires en regard de l’amaigrissement.

 

 

1. Les personnes qui ont un surplus de poids ne devraient pas suivre une diète.

Vrai

Bonne réponse!

Vrai!

De nombreuses personnes préoccupées par leur poids entrent dans le cycle de la restriction alimentaire et des diètes à répétition. Pourtant, la majorité des diètes amaigrissantes sont vouées à l’échec.

 

Les individus qui suivent une diète finissent par reprendre le poids perdu (et même plus!) dans plus de 95 % des cas. Pire encore, le « syndrome du yoyo » pourrait lui-même favoriser le gain de poids et contribuer au développement de l’obésité.


Pour faire le point sur les diètes, cliquez ici.

 

Référence

FIELD A.E., and al. (2000). “Frequent dieting predicts the development of obesity among preadolescent and adolescent girls and boys”, Présenté au congrès du NAASO, Long Beach, Californie.

Faux

Mauvaise réponse!

La bonne réponse est :

Vrai!

De nombreuses personnes préoccupées par leur poids entrent dans le cycle de la restriction alimentaire et des diètes à répétition. Pourtant, la majorité des diètes amaigrissantes sont vouées à l’échec.

 

Les individus qui suivent une diète finissent par reprendre le poids perdu (et même plus!) dans plus de 95 % des cas. Pire encore, le « syndrome du yoyo » pourrait lui-même favoriser le gain de poids et contribuer au développement de l’obésité.


Pour faire le point sur les diètes, cliquez ici.

 

Référence
FIELD A.E., and al. (2000). “Frequent dieting predicts the development of obesity among preadolescent and adolescent girls and boys”, Présenté au congrès du NAASO, Long Beach, Californie.

2. Pour une taille donnée, plusieurs poids sont appropriés.

Vrai

Bonne réponse!

Vrai!

Le poids santé inclut un éventail de poids différents pour des personnes d’une même taille, tout en leur assurant de vivre en santé. Les formats corporels des êtres humains sont naturellement variés.


Dans la société occidentale toutefois, des femmes grandes et minces (maigres dans certains cas) nous sont exposées comme des idéaux, voire des modèles de beauté. Moins de 5 % des femmes ont naturellement une silhouette semblable à celle des mannequins, ce qui ne les empêche pas d’être en bonne santé.


À force d’essayer de ressembler à ces modèles de beauté, de nombreuses femmes et jeunes filles adoptent des comportements (diètes, jeûnes, etc.) qui sont très nuisibles pour leur santé.

 

Référence
GREENBERG B.S. and al. (2003). “Portrayals of Overweight and Obese Individuals on Commercial Television”, in American Journal of Public Health, Vol 93, No. 8.

Faux

Mauvaise réponse!

La bonne réponse est :
Vrai!

Le poids santé inclut un éventail de poids différents pour des personnes d’une même taille, tout en leur assurant de vivre en santé. Les formats corporels des êtres humains sont naturellement variés.


Dans la société occidentale toutefois, des femmes grandes et minces (maigres dans certains cas) nous sont exposées comme des idéaux, voire des modèles de beauté. Moins de 5 % des femmes ont naturellement une silhouette semblable à celle des mannequins, ce qui ne les empêche pas d’être en bonne santé.


À force d’essayer de ressembler à ces modèles de beauté, de nombreuses femmes et jeunes filles adoptent des comportements (diètes, jeûnes, etc.) qui sont très nuisibles pour leur santé.

 

Référence
GREENBERG B.S. and al. (2003). “Portrayals of Overweight and Obese Individuals on Commercial Television”, in American Journal of Public Health, Vol 93, No. 8.

3. Se préoccuper de sa ligne et se mettre au régime pour perdre du poids veut dire que l’on prend soin de sa santé.

Vrai

Mauvaise réponse!


La bonne réponse est :

Faux!

Ceci est davantage une croyance à la mode qu’une vérité. En réalité, les régimes amaigrissants peuvent menacer autant notre santé physique que notre santé mentale. Les risques associés aux régimes amaigrissants comprennent :

  • des carences en vitamines et minéraux,
  • de la fatigue,
  • de la difficulté à se concentrer,
  • de l’insomnie,
  • de la déshydratation,
  • le développement d’une relation obsessive avec la nourriture,
  • la perte du plaisir de manger,
  • la baisse de l’estime de soi,
  • etc.

 

À l’adolescence, les régimes amaigrissants peuvent nuire à la croissance et même retarder la puberté. Le fait de se préoccuper beaucoup de son poids peut également cacher certains troubles alimentaires, tels qu’une tendance à l’anorexie ou à la boulimie.

 

Pour en savoir plus sur les dangers liés aux diètes, cliquez ici.

Faux

Bonne réponse!

Faux!

Ceci est davantage une croyance à la mode qu’une vérité. En réalité, les régimes amaigrissants peuvent menacer autant notre santé physique que notre santé mentale. Les risques associés aux régimes amaigrissants comprennent :

  • des carences en vitamines et minéraux,
  • de la fatigue,
  • de la difficulté à se concentrer,
  • de l’insomnie,
  • de la déshydratation,
  • le développement d’une relation obsessive avec la nourriture,
  • la perte du plaisir de manger,
  • la baisse de l’estime de soi,
  • etc.

 

À l’adolescence, les régimes amaigrissants peuvent nuire à la croissance et même retarder la puberté. Le fait de se préoccuper beaucoup de son poids peut également cacher certains troubles alimentaires, tels qu’une tendance à l’anorexie ou à la boulimie.

 

Pour en savoir plus sur les dangers liés aux diètes, cliquez ici.

4. En mastiquant longtemps les aliments, on s’assure de perdre du poids.

Vrai

Mauvaise réponse!

La bonne réponse est :

Faux!

Le temps pris pour mastiquer un aliment ne change rien au nombre de calories qu’il fournit à notre corps.

Par contre, le fait de prendre le temps de mastiquer et de savourer les aliments peut nous amener à manger de moins grandes quantités.

 

En prenant son temps pour manger, on a davantage l’occasion de bien sentir les signaux de satiété (signe qu’on a suffisamment mangé) que nous envoie notre corps.

 

L’écoute de ces signaux peut nous aider à éviter d’ingérer des calories superflues dont notre corps n’a pas nécessairement besoin pour bien fonctionner.

Faux

Bonne réponse!

Faux!

Le temps pris pour mastiquer un aliment ne change rien au nombre de calories qu’il fournit à notre corps.

Par contre, le fait de prendre le temps de mastiquer et de savourer les aliments peut nous amener à manger de moins grandes quantités.

 

En prenant son temps pour manger, on a davantage l’occasion de bien sentir les signaux de satiété (signe qu’on a suffisamment mangé) que nous envoie notre corps.

 

L’écoute de ces signaux peut nous aider à éviter d’ingérer des calories superflues dont notre corps n’a pas nécessairement besoin pour bien fonctionner.

5. L’entraînement intensif à la course à pied fait maigrir et est bon pour la santé.

Vrai

Mauvaise réponse!

La bonne réponse est :

Faux!

La modération a bien meilleur goût! L’entraînement excessif épuise le corps.

 

L’exercice modéré et régulier améliore la santé et le maintien du poids. La pratique de l’activité physique est bénéfique pour la santé tant et aussi longtemps que celle-ci ne devient pas essentiellement axée sur son impact sur le poids et la silhouette.

 

Il y a danger lorsque des adolescents fort préoccupés par leur poids se surentraînent afin de répondre aux pressions sociales liées à la minceur ou à la supermusculature.

 

La quête du corps parfait peut amener les jeunes à adopter un entraînement excessif et d’autres moyens parfois radicaux de contrôler leur silhouette, tels un régime sévère ou l’usage de stéroïdes.

Faux

Bonne réponse!

Faux!

La modération a bien meilleur goût! L’entraînement excessif épuise le corps.

 

L’exercice modéré et régulier améliore la santé et le maintien du poids. La pratique de l’activité physique est bénéfique pour la santé tant et aussi longtemps que celle-ci ne devient pas essentiellement axée sur son impact sur le poids et la silhouette.

 

Il y a danger lorsque des adolescents fort préoccupés par leur poids se surentraînent afin de répondre aux pressions sociales liées à la minceur ou à la supermusculature.

 

La quête du corps parfait peut amener les jeunes à adopter un entraînement excessif et d’autres moyens parfois radicaux de contrôler leur silhouette, tels un régime sévère ou l’usage de stéroïdes.

6. Le jeûne est une méthode efficace pour maigrir.

Vrai

Mauvaise réponse!

La bonne réponse est :

Faux!

Durant les premiers jours de jeûne, on perd essentiellement de l’eau et des muscles, et non du gras : on ne maigrit donc pas, en plus de risquer une déshydratation.

 

Notre corps a besoin d’énergie, de vitamines et de minéraux fournis par les aliments pour bien fonctionner. En le privant de nourriture, on l’expose à différents problèmes de santé.

 

De plus, cette privation peut amener le corps à diminuer sa dépense en énergie, ce qui favorisera un gain de poids une fois la période de jeûne terminée. Ceci explique pourquoi dans plus de 95 % des cas, les personnes qui suivent des diètes finissent par reprendre le poids perdu (et même plus!) à long terme. Ce phénomène est souvent appelé le « syndrome du yoyo ».

Faux

Bonne réponse!

Faux!

Durant les premiers jours de jeûne, on perd essentiellement de l’eau et des muscles, et non du gras : on ne maigrit donc pas, en plus de risquer une déshydratation.

 

Notre corps a besoin d’énergie, de vitamines et de minéraux fournis par les aliments pour bien fonctionner. En le privant de nourriture, on l’expose à différents problèmes de santé.

 

De plus, cette privation peut amener le corps à diminuer sa dépense en énergie, ce qui favorisera un gain de poids une fois la période de jeûne terminée. Ceci explique pourquoi dans plus de 95 % des cas, les personnes qui suivent des diètes finissent par reprendre le poids perdu (et même plus!) à long terme. Ce phénomène est souvent appelé le « syndrome du yoyo ».

7. Quand on mange peu, l’estomac rétrécit.

Vrai

Mauvaise réponse!

La bonne réponse est :

Faux!

L’estomac est un muscle et ne change pas de taille. Il peut s’étirer lorsqu’il se remplit, mais il reprend toujours sa taille initiale en se vidant.

Faux

Bonne réponse!

Faux!

L’estomac est un muscle et ne change pas de taille. Il peut s’étirer lorsqu’il se remplit, mais il reprend toujours sa taille initiale en se vidant.

8. À la puberté, il est normal pour une fille que ses hanches élargissent et qu’elle prenne un peu de poids.

Vrai

Bonne réponse!

Vrai!

Le pourcentage de gras augmente, en particulier au bassin et à la poitrine pour assurer les fonctions de reproduction (menstruations, grossesse, allaitement).


Par contre, chez les garçons, la masse musculaire augmente davantage à la puberté.

Faux

Mauvaise réponse!

La bonne réponse est :
Vrai!

Le pourcentage de gras augmente, en particulier au bassin et à la poitrine pour assurer les fonctions de reproduction (menstruations, grossesse, allaitement).


Par contre, chez les garçons, la masse musculaire augmente davantage à la puberté.