Manger avec bienveillance en 4 étapes

Manger avec bienveillance en 4 étapes

Malgré la multiplication des initiatives en faveur de la diversité corporelle, le poids demeure une préoccupation importante pour plusieurs personnes. Et qui dit peur de prendre du poids dit régimes, règles ou privation. Si on tentait plutôt de faire davantage de place à la bienveillance quand on mange? Voici 4 étapes pour vous guider dans votre cheminement.

1- Comprendre ce que veut dire « manger avec bienveillance »

Quoi de mieux que de définir un nouveau concept pour bien comprendre comment l’appliquer. Manger avec bienveillance c’est, entre autres, de :

  • cesser de classer les aliments comme « bons » ou « mauvais » et de se permettre de tous les consommer sans ressentir de culpabilité
  • reconnaître que l’alimentation comble plusieurs besoins (nutritionnels, sociaux, culturels, de plaisir)
  • délaisser les régimes et les règles
  • reconnaître et respecter à la fois ses préférences et les besoins de son corps
  • viser l’équilibre plutôt que la perfection

Visionnez la capsule vidéo « Manger avec bienveillance, c’est », pour découvrir ce qu’en pensent un nutritionniste, une créatrice culinaire et une psychologue.

2- Cesser d’avoir peur de « perdre le contrôle »

Une crainte fréquemment rencontrée par les personnes qui tentent d’être plus à l’écoute de leurs préférences est la peur de trop manger ou de manger uniquement des aliments peu nutritifs. La privation a pour effet de rendre les aliments interdits très attirants et peut ainsi faire en sorte qu’on les consomme en plus grande quantité lorsqu’on tente de se les « permettre »(1). Au contraire, légaliser les aliments, en manger en sachant qu’ils seront encore « permis » demain, fait en sorte qu’ils retrouvent un statut plus neutre. Éventuellement, avec de la pratique, ils pourront être consommés dans des quantités qui répondent aux réels besoins du corps.

3- Passer à l’action

Auriez-vous envie de tenter de faire plus de place à la bienveillance dans votre alimentation? Découvrez la capsule vidéo « 5 conseils pour manger avec bienveillance », où nos trois passionné.e.s de bienveillance partagent avec vous leurs astuces. Parmi leurs 5 conseils ci-dessous, identifiez celui ou ceux que vous aimeriez essayer dès maintenant :

  1. Prendre l’habitude de s’observer et de s’écouter davantage
  2. Porter attention au choix des mots quand on mange
  3. Viser l’équilibre plutôt que la perfection
  4. Apprendre à cuisiner des repas satisfaisants
  5. Miser sur le plaisir

4- Faire preuve de bienveillance durant le processus

Après avoir vécu dans un environnement où la culture des diètes est omniprésente, il importe de vous laisser le temps d’intégrer cette nouvelle façon de manger. Manger avec bienveillance nécessite de faire preuve de patience, de prendre le temps de vous observer, de vous écouter et surtout, de vous laisser le droit de ne pas être parfait.e.s.

Et attention, ce n’est pas une nouvelle règle à appliquer avec rigidité. Ne vous sentez pas coupable si vous éprouvez soudainement de la culpabilité en mangeant des chips ou si vous réalisez que vous êtes en train de penser aux calories contenues dans votre souper. Changer ses perceptions ou ses habitudes prend du temps, de l’introspection, du lâcher-prise. Tentez d’y aller une bouchée à la fois!

Et vous, quel conseil donneriez-vous à un.une ami.e pour l’encourager à manger avec bienveillance?

La bienveillance à plein régime!

Dans le cadre de la Journée internationale sans diète, ÉquiLibre vous propose des capsules vidéo, outils de réflexion, billets de blogue et bien plus pour vous aider à manger avec bienveillance.

Visitez dès maintenant equilibre.ca/bienveillance.

1 Urbszat D., Herman C.P., Polivy J. « Eat, drink, and be merry, for tomorrow we diet: Effects of anticipated deprivation on food intake in restrained and unrestrained eaters. » Journal of Abnormal Psychology. 2002; 111(2): 396-401.