Comment parler de la série Insatiable avec les jeunes ?

Comment parler de la série Insatiable avec les jeunes ?

La bande-annonce de la série Insatiable diffusée sur Netflix a fait couler beaucoup d’encre, avec raison. Les quelques minutes qui nous présentent l’histoire ont de quoi choquer. Une pétition demandant à Netflix de ne pas diffuser la série circule sur Internet et a recueilli plus de 230 000 signatures.

De quoi parle-t-on au juste dans cette série? C’est l’histoire de Patty, une adolescente qui se fait intimider à cause de son poids et qui nous est présentée comme étant constamment en train de manger. Un jour, elle se fait frapper au visage et doit se faire brocher la mâchoire durant tout un été pour guérir, ce qui l’empêche de se nourrir. De retour à l’école l’année scolaire suivante, elle est devenue mince et met beaucoup plus d’efforts à soigner son apparence (maquillage, coiffure, habillement, etc.). Elle se fait alors traiter complètement différemment; dorénavant elle plaît. Elle sent qu’elle a maintenant la possibilité de changer complètement d’identité, son poids ne la définissant plus. Son choix est de prendre sa revanche, de façon violente, sur tous ceux et celles qui lui ont fait du mal.

À la lumière de ce synopsis, vous aurez deviné que cette série met malheureusement de l’avant un bon nombre de stéréotypes en lien avec le poids et l’image corporelle. Ce billet présente donc une mise en garde face au contenu de cette série et ses répercussions potentielles. Je donnerai aussi quelques pistes d’action pour aborder le sujet avec les jeunes, qui représentent le public cible de cette série.

 

Une profusion de stéréotypes, préjugés et fausses croyances

La bande-annonce laissait présager une série remplie de stéréotypes sur les personnes grosses, des concepts utilisés et réutilisés par Hollywood depuis trop longtemps. Le visionnement des premiers épisodes de cette série confirme malheureusement cette présomption. Pour être honnête, je me suis arrêtée après deux épisodes, car cette série me laissait un goût plutôt amer en bouche… Façon polie de dire qu’elle m’irritait et m’attristait au plus haut point!

En présentant Patty comme quelqu’un qui mange constamment, elle renforce la croyance populaire voulant que le poids des personnes grosses s’explique nécessairement par leurs habitudes alimentaires. Pire encore, on suggère qu’une perte de poids rapide et durable est à portée de main. Or, on sait que ces idées sont fausses et dommageables! Le poids d’une personne est le résultat d’une multitude de facteurs dont plusieurs sont hors de son contrôle comme son bagage génétique. Par ailleurs, une perte de poids à long terme chez une personne qui mange très peu pendant quelques mois est très peu probable.

Au-delà du changement au niveau de son poids, Patty devient soudainement une jeune femme qui porte beaucoup d’attention à son apparence globale. Comme si le fait de maigrir lui donnait tout à coup la possibilité d’être jolie selon les standards de beauté actuels et de prendre soin d’elle. Elle devient aussi pleine d’assurance. Encore une fois, on renforce ici l’idée que minceur est synonyme de beauté, de succès et de confiance en soi. Alors que c’est tout à fait faux!

La série normalise aussi l’intimidation en lien avec le poids, une thématique douloureuse et vécue par de nombreux adolescent.e.s. ÉquiLibre rend d’ailleurs disponible aux intervenant.e.s communautaires et des écoles secondaires des outils gratuits qui vise à prévenir et réduire la violence et l’intimidation en lien avec le poids.

 

Quels sont les effets potentiels d’une telle série sur les jeunes?

On sait que les préjugés à l’égard du poids peuvent, entre autres, mener à de l’insatisfaction corporelle et affecter négativement l’estime de soi des jeunes. De plus, cette série pourrait encourager des comportements de restriction alimentaire et d’intimidation. Comme le souligne Catherine J. Lalonde dans son billet sur le sujet, la proposition que le fait de se faire brocher la mâchoire (et de ne presque plus manger) donne lieu à une telle transformation pourrait donner de mauvaises idées à bien des gens, notamment aux personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire, qui sont parfois prêtes à prendre des moyens extrêmes pour manipuler leur poids.

 

Comment en parler avec les jeunes?

Malheureusement, comme cette série est diffusée sur le populaire réseau Netflix, bien des jeunes l’ont probablement déjà visionnée, la verront ou en entendront parler. Je vous encourage donc à garder une oreille attentive aux conversations qui pourraient avoir lieu sur le sujet et à adresser les thèmes abordés.

Voici 5 pistes d’action pour y parvenir :

  • Être à l’écoute. Prenez d’abord le temps d’entendre ce que les jeunes ont à dire sur le sujet. Encouragez-les à exprimer leurs émotions et leurs opinions face à cette histoire.
  • Démystifier les croyances. Démystifiez les différents thèmes de la série: la perte de poids, les régimes et leurs conséquences, l’idéal de minceur, la stigmatisation à l’égard du poids, l’intimidation liée au poids, etc. Pour vous outiller, n’hésitez pas à visiter le site d’ÉquiLibre.
  • Célébrer la diversité corporelle. Pour aider les jeunes à résister à la pression sociétale entourant la norme sociale de minceur, il faut les aider à accepter leur apparence et celles des autres, et leur apprendre à se valoriser pour autre chose que leur corps.
  • Montrer l’exemple. Évitez les commentaires sur votre poids et votre apparence, ainsi que les remarques sur l’apparence de votre entourage, car ils peuvent avoir de réels effets négatifs sur la santé des jeunes. Remettez également en question vos propres préjugés et croyances à l’égard des personnes grosses.
  • Consulter un.e professionnel.le. Si vous décelez de la détresse chez un.e jeune, référez-le.la à un.e professionnel.le qualifié.e.

 

Bien qu’aux dires des créateurs de cette série, l’objectif était de dénoncer la grossophobie, les premiers épisodes laissent entrevoir une histoire présentant plusieurs stéréotypes et messages contradictoires. Plus de films avec de la vraie diversité et des personnages qui s’assument tels qu’ils sont, s’il vous plaît!

Bref, cette comédie insipide ne vaut absolument pas le détour!

Et vous, quelle piste d’action comptez-vous explorer afin de mettre en lumière les effets négatifs des préjugés à l’égard du poids auprès des jeunes de votre entourage?