Comment renforcer sa motivation à bouger?

Comment renforcer sa motivation à bouger?

Quelle est la principale barrière ou frustration que vous rencontrez actuellement qui vous empêche d’être actif.ve? Il y a quelques semaines, j’ai posé cette question à des personnes qui étaient inactives depuis au moins 6 mois. Vous ne serez pas surpris.e d’apprendre que le manque de motivation a été souvent mentionné. Pour vous aider à intégrer une pratique régulière d’activités physiques à votre quotidien, il est primordial de renforcer votre motivation et votre niveau d’engagement. Dans ce billet de blogue, je vous invite à faire cet exercice qui pourra vous aider dans votre démarche.

Définissez votre objectif

Que ce soit sur votre téléphone, votre ordinateur ou une feuille de papier, prenez le temps d’écrire votre objectif SMART. Souvent, les personnes désirant adopter un mode de vie plus actif ne font pas cet exercice.  Il faut voir cet objectif comme un engagement qu’on se fait à soi-même. Débutez en inscrivant une phrase ou deux, puis relisez-le en vous demandant si cet objectif est SMART. Voici un exemple : dès la semaine prochaine, je marcherai trois fois 30 minutes près de chez moi sur l’heure du midi. Je le ferai pour le prochain mois.

Réfléchissez aux avantages et inconvénients de votre objectif

En relisant votre objectif, énumérez d’abord ses avantages. Par exemple, vous sentir moins fatigué.e, améliorer votre estime personnelle ou avoir une meilleure humeur. Vous pourrez les relire pour vous motiver à bouger dans les moments plus difficiles. Il est aussi possible que vous décidez parfois de ne pas suivre l’objectif que vous vous étiez fixé.e. En effet, il peut avoir des moments où la motivation est un peu plus basse. Relisez votre liste et la motivation reviendra éventuellement!

Y a-t-il des inconvénients? Habituellement, il y en a moins que les avantages si vous vous sentez prêt.e à passer à l’action. Voici quelques exemples d’inconvénients qu’une personne pourrait énumérer : augmenter le risque de blessures, vivre un échec, manquer de temps.

Énumérez les éléments facilitants et les obstacles potentiels

Commencez par énumérer des éléments facilitants, c’est-à-dire des conditions à mettre en place qui vous aideront à atteindre votre objectif. Ceux-ci vous amèneront à augmenter votre niveau de confiance. Quelques exemples : Consulter un.e professionnel.le comme un.e kinésiologue, planifier votre activité physique à l’agenda, demander la participation d’une personne de votre entourage pour bouger avec vous, etc.

Énumérez maintenant les obstacles potentiels, c’est-à-dire des éléments qui nuiraient à l’atteinte de votre objectif. La mauvaise température pourrait en faire partie, la fatigue, une douleur ou blessure. Pour chaque obstacle, prenez le temps d’écrire une stratégie à laquelle vous pensez pour le surmonter. Il est primordial de s’y préparer, car dans tout changement de comportement, il y aura des hauts et des bas qui pourraient affecter votre motivation.

Évaluez l’importance que vous accordez à votre objectif

Sur une échelle de 1 à 10, où vous situeriez-vous quant à l’importance que vous accordez à réaliser votre objectif? 1 signifie que vous ne trouvez cela pas important et 10 que vous y accordez une importance élevée. Ensuite, posez-vous la question : « Pourquoi ce chiffre et non un chiffre plus bas? ». Bien comprendre notre « pourquoi » contribuera à maintenir un bon niveau de motivation.

Évaluez votre niveau de confiance

Sur une échelle de 1 à 10, où vous situez-vous quant au niveau de confiance face à la réalisation de votre objectif? Cette question et surtout le résultat sont très importants. Si votre chiffre est bas (ex : 3 ou 4/10), je vous encourage à modifier votre objectif. Le problème n’est peut-être pas nécessairement l’activité choisie, mais peut-être la fréquence ou la durée par séance. Pour atteindre votre objectif, votre confiance doit être assez élevée!

Bravo d’avoir fait cet exercice! Conservez-le précieusement et n’hésitez pas à ajouter ou modifier quelques éléments.

Êtes-vous motivé.e à passer à l’action dès aujourd’hui ou demain?