Comment choisir un.e entraineur.euse qualifé.e ?

Comment choisir un.e entraineur.euse qualifié.e ?

Vous pensez faire appel à un.e entraineur.euse pour vous aider à augmenter votre niveau d’activité physique? Bonne idée! Il ou elle pourra vous amener à atteindre vos objectifs et vous donnera des trucs pour bouger de façon sécuritaire. Mais attention, comment choisir une personne qualifiée qui saura prendre en considération vos besoins et vos préférences? Je vous donne 6 indices qui vous permettront de reconnaître un.e bon entraineur.euse avec qui vous pourrez bouger en toute confiance. Cette personne :

 

1. Détient une certification valide en activité physique

Saviez-vous que les formations pour devenir entraineur.euse physique ne sont pas toutes équivalentes? Cela s’explique en partie par le fait qu’il n’y a pas d’ordre professionnel qui encadre la profession. Ce qui veut dire que, malheureusement, n’importe qui peut s’improviser entraineur.euse physique! De son côté, la.le kinésiologue détient une formation universitaire (baccalauréat) de 3 ans en kinésiologie et possède donc des connaissances plus poussées sur le corps humain en mouvement. En choisissant un.e kinésiologue, vous vous assurez ainsi d’engager un.e professionnel.le qualifié.e. Toutefois, qu’il.elle soit kinésiologue ou entraineur.euse physique, l’individu que vous choisissez a ses propres valeurs, philosophie et façon de travailler. Voici pourquoi je vous conseille fortement de porter attention aux indices suivants afin que vous soyez bien accompagné.e dans votre entraînement.

 

2. Prend le temps de bien expliquer les mouvements

Un.e bon.ne entraineur.euse prend le temps de bien décortiquer les mouvements avec vous afin que vous soyez capable de les faire sans trop de difficultés. Habituellement, cette personne vous montre d’abord comment elle effectue ce mouvement, et ensuite, elle prend le temps de vous donner des instructions détaillées pendant votre tour. Assurez-vous qu’elle soit ouverte à vous enseigner d’autres mouvements si certains ne vous conviennent pas. Si c’est le cas, vous êtes entre bonnes mains pour éviter des blessures et pour profiter pleinement de votre activité.

 

3. Vous dit qu’il existe plusieurs façons de s’entraîner

Soyez prudent.e avec les personnes qui vous conseillent fortement une méthode en particulier. Un.e bon.ne entraineur.euse devrait prendre le temps d’évaluer vos motivations et vos objectifs avant de vous suggérer quelle activité que ce soit. Il ou elle doit aussi avoir en tête que la décision finale vous revient, selon vos intérêts et vos besoins particuliers. Il existe de multitudes façons de s’entraîner et d’avoir du plaisir à bouger. Faites ce qui vous plaît : ce qui peut fonctionner pour une personne peut ne pas convenir à une autre.

 

4. Met l’accent sur le bien-être et la santé, plutôt que sur le poids

Si votre entraineur.euse vous incite à bouger par plaisir, pour vous aider à vous sentir mieux dans votre corps et pour améliorer votre santé, il y a de fortes chances que cette personne sera un agent positif dans votre processus de changement. Certains entraineur.euse.s vont plutôt cibler la perte de poids ou de gras pour modifier votre silhouette : ces objectifs peuvent influencer négativement votre estime personnelle et vous amener à vous préoccuper excessivement de votre image corporelle. Vous risquez alors de développer une relation difficile avec l’exercice, avec votre corps et même avec votre alimentation. Rappelez-vous qu’il existe un poids naturel pour chacun.e d’entre nous et que tout le monde est différent. Si vous ressentez que votre entraineur.euse apprécie où vous en êtes, vous sentirez qu’il.elle vous aidera à améliorer votre santé avec bienveillance et votre vitalité avant tout!

 

5. Est à l’écoute de vos objectifs personnels

Un bon entraineur.euse devrait s’adapter à vos objectifs personnels et non le contraire! Il  ou elle devrait prendre le temps de bien vous connaître, d’en savoir plus sur vos motivations et vos préférences et vous suggérer différentes options en conséquence. Vous serez alors en mesure de choisir les exercices qui vous plaisent et qui vous conviennent selon votre condition.

 

6. Vous respecte

Si vous vous sentez incapable, diminué ou coupable lorsque vous pratiquez ou ne pratiquez pas votre activité, vous n’êtes pas entouré.e d’un.e professionnel.le qui sait comment vous motiver correctement. Choisissez une personne qui saura susciter en vous des émotions positives, qui vous donnera l’occasion de vous sentir bon.ne et compétent.e et qui vous encouragera dans votre progression.

Magasinez! Si un.e entraineur.euse ne vous plaît pas, n’hésitez pas à aller en voir un.e autre. En choisissant un.e bon.ne entraineur.euse, vous serez plus motivé.e.s, saurez comment bouger de façon sécuritaire et aurez un support professionnel pour atteindre VOS objectifs.

Et vous, comment avez-vous l’habitude de choisir un.e entraineur.euse?