Comment cesser de mettre l’accent sur les résultats physiques lorsqu’on bouge?

Comment cesser de mettre l’accent sur les résultats physiques lorsqu’on bouge?

On entend souvent que faire de l’exercice nous permettra de modifier la forme de notre corps et atteindre enfin la silhouette espérée. C’est pourquoi plusieurs personnes bougent dans le but de perdre ou de gagner du poids. Si elles n’arrivent pas à atteindre leurs objectifs, elles se disent qu’elles doivent s’entraîner plus fort ou plus longtemps. Cela est souvent fait au détriment de leur niveau d’énergie ou de leur santé.

En réalité, il arrive bien souvent que notre corps ne réponde pas aux exercices comme nous le souhaitions malgré tous nos efforts. Les conséquences? Un abandon de l’activité physique, une insatisfaction corporelle augmentée et une frustration grandissante. Il est important de comprendre que nous ne pouvons pas contrôler comment notre corps réagira à des exercices ou à une activité physique en particulier.

Les risques de bouger en ayant en tête des résultats physiques

Sachez que votre état de santé dépend d’une foule de facteurs (ex : habitudes alimentaires, stress, sommeil, etc.) et que votre apparence physique n’en fait pas partie! Le fait de passer des heures à la salle de gym pour changer la forme de votre corps ne vous permettra pas nécessairement d’améliorer votre santé. Au contraire, si vous voulez bouger pour toute votre vie, de façon équilibrée, régulièrement et dans le plaisir, je vous invite à revoir vos objectifs et à cesser la chasse aux résultats.

Lorsque vous bougez en ayant comme but principal de modifier votre poids, je parie que vous avez rarement du plaisir en bougeant. Cela s’explique par le fait que vous bougez pour atteindre un résultat précis qui n’existe pas actuellement. Vous n’êtes donc pas dans le l’appréciation du moment présent, car vous vous projetez dans un futur souhaité (« Je pratique cette activité non pas parce qu’elle me procure du plaisir, mais pour éventuellement atteindre une silhouette rêvée. »). Pensez-y. Tout le temps passé à vouloir modifier votre poids, à obséder, à le juger négativement, à tout calculer et à suivre des règles sévères ne vous permettront pas de vivre du plaisir en bougeant.

Se concentrer sur les résultats physiques n’est pas une manière d’apprécier l’activité. Lorsque nous bougeons avec cet objectif en tête, nous continuons d’entretenir une relation négative avec notre corps que nous voulons tant modifier. L’activité physique devient alors comme une sorte de punition et l’abandon arrive à grands pas parce qu’il n’y a pas de plaisir.

La clé : le plaisir!

Ce n’est qu’à partir du moment où vous cesserez de viser uniquement l’atteinte de résultats liés à votre apparence en bougeant que vous pourrez apprécier pleinement l’activité et en redemander encore et encore! Ce n’est pas en se fixant un objectif précis à atteindre qu’on réussit à expérimenter du plaisir, c’est plutôt en tombant en amour avec le mouvement!

Bouger pour le bien-être et le plaisir ressenti est tellement plus motivant à long terme, et ce, parce qu’on a envie de le faire régulièrement… pour toute la vie!

Pssst : la magnifique photo qui accompagne le billet de blogue provient de la banque photos d’ÉquiLibre!

Et vous, avez-vous en tête un résultat précis à atteindre en lien avec votre apparence lorsque vous pratiquez une activité physique?

Pourquoi bougez-vous?