5 conseils pour bien manger sans vous priver !

Vous reconnaisez vous? Vous regardez tranquillement la télévision en soirée. Tout à coup, vous avez faim. La boîte de biscuits au chocolat dans l’armoire vous appelle… Vous vous dites que ce n’est pas très sage et vous prenez plutôt un fruit. Votre envie persiste et vous pensez au yogourt à saveur de tarte au citron faible en gras que vous avez au frigo, c’est un choix plus raisonnable. Mais ce fameux biscuit ne quitte pas votre esprit et vous cédez finalement à la tentation.

Mmm c’est si bon, un autre et encore un autre… et finalement toute la rangée… L’envie de biscuit laisse la place à la culpabilité…

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul(e)s à vivre ce genre de situation et sachez qu’il est possible de concilier biscuits et saine alimentation!  

Le saviez-vous?

En vous privant des aliments que vous aimez, ils deviendront que plus obsédants et vous risquez d’en consommer davantage.

C’est quoi bien manger?

Pour bien manger, il n’est pas nécessaire de compter les calories ou de vous priver des aliments que vous aimez. Bien sûr, certains aliments offrent davantage de nutriments et de vitamines à votre corps que d’autres. Il est important d’inclure ces aliments nutritifs dans votre alimentation afin de nourrir votre corps, qui, ne l’oubliez pas, est celui qui vous permet de réaliser tous vos projets au quotidien! Toutefois, la qualité de l’alimentation ne se définit pas par un seul aliment ni même par un seul repas. Tous les aliments ont leur place dans une alimentation équilibrée.

Bien manger, c’est aussi avoir du plaisir en savourant une variété d’aliments, en suivant vos préférences, en découvrant de nouvelles saveurs et en partageant de bons moments en famille ou entre amis!

 

Fuat-il se priver pour bien manger?

 

Je vous propose quelques conseils pour retrouver l’équilibre en misant sur le plaisir plutôt que sur la privation et la culpabilité.

 

1) Laissez-vous guider par les signaux de faim et de satiété que votre corps vous envoie. 

Plutôt que de calculer vos portions ou de terminer votre assiette par habitude, soyez à l’écoute de vos signaux de faim et de satiété. Ces signaux sont la meilleure façon de manger en respectant vos réels besoins.

 

2) Donnez une place à tous les aliments en étant à l’écoute de vos préférences.

Mon intention n’est pas de vous inciter à bannir la malbouffe ou à ne vous nourrir que de fruits et légumes, bien au contraire. En vous permettant de manger de tout, vous pourriez être surpris(e) de découvrir que votre alimentation est équilibrée et ce, sans les rages alimentaires et la culpabilité.

 

3) Mangez sans culpabilité en savourant chaque bouchée.

En vous concentrant sur le plaisir que vous procurent les aliments et en prenant le temps de savourer chaque bouchée, vous serez satisfait(e) par de plus petites quantités et il deviendra plus facile de respecter vos signaux de satiété.

 

4) N’ayez pas d’aliments interdits.

Pour plusieurs personnes, les aliments sont classés comme étant « bons » ou « mauvais » pour la santé. On s’efforce de manger les « bons » et on évite les « mauvais ». En cessant les interdits, les « mauvais » aliments devraient être moins obsédants et vous aurez plus de plaisir à savourer les « bons » aliments.

 

5) Visez l’équilibre plutôt que la perfection.

N’oubliez pas de faire preuve de bienveillance à votre égard!  Dites-vous que vous faites de votre mieux et laissez-vous le temps d’élargir vos préférences, d’apprendre à vous reconnecter avec vos signaux de faim et de satiété et d’apprivoiser les aliments interdits.

N’oubliez pas, pour bien manger, le plaisir est un bien meilleur allié que l’interdit!

 

 

Et vous, y a-t-il des aliments que vous vous empêchez de manger? Quel conseil souhaitez-vous mettre en pratique pour bien manger sans vous priver? 

 

Référence:

Urbszat D., Herman C.P., Polivy J. «Eat, drink, and be merry, for tomorrow we diet: Effects of anticipated deprivation on food intake in restrained and unrestrained eaters.» Journal of Abnormal Psychology. 2002; 111(2): 396-401.