Comment profiter de Pâques pour améliorer sa relation avec la nourriture ?

Comment profiter de Pâques pour améliorer sa relation avec la nourriture ?

La longue fin de semaine du congé de Pâques est à nos portes, avec l’abondance de chocolat et de repas familiaux qui va avec. Attendez-vous ces grands repas et tout ce chocolat avec appréhension ou avec impatience? Peut-être un peu des deux? Je vous propose de profiter de cette occasion pour tenter un exercice qui pourrait vous aider à développer une meilleure relation avec la nourriture.

Identifiez vos aliments interdits

Profitez des repas de Pâques pour identifier vos aliments interdits, ceux que vous ne gardez jamais chez vous ou qui disparaissent dès qu’ils passent votre porte. Un aliment interdit suscite de la culpabilité, que ce soit quand vous en mangez ou simplement quand vous en avez l’envie. Portez attention aux raisons derrières ces interdits. Peut-être craignez-vous pour votre santé ou votre poids? Il est important de se rappeler que tout aliment peut faire partie d’une alimentation équilibrée. En fait, c’est la catégorisation des aliments en « bons » ou « mauvais » qui tend à pousser à l’excès. Plus on tente de limiter ces aliments qu’on aime, plus on a tendance à en vouloir et plus on risque d’en manger jusqu’à s’en sentir physiquement inconfortable.

 

Savourez

Une fois vos aliments interdits identifiés, c’est le moment de mettre vos règles de côté. Donnez-vous l’entière permission de les déguster sans culpabilité. Portez attention aux saveurs, au plaisir ressenti et à vos signaux internes, qui vous indiquent quand manger et quand arrêter. Si vous n’avez plus faim, mais que l’envie de manger persiste, gardez-en pour plus tard ou même pour le lendemain. Accordez-vous la permission d’en remanger la prochaine fois que vous en aurez envie en vous concentrant sur le plaisir qu’ils vous procurent au moment de manger. Vous verrez que vous serez plus satisfait.e ainsi! Si, comme moi, vous avez l’intention de manger du chocolat, consultez ce court enregistrement crée dans le cadre de l’édition 2015 de la Journée internationale sans diète d’Équilibre, qui vous guidera dans une dégustation sensorielle pour vous permettre d’en tirer le maximum de plaisir!

 

Utilisez ces stratégies pour travailler sur votre relation avec la nourriture pendant toute l’année

Si vous avez éprouvé de la difficulté à miser sur le plaisir sans vous culpabiliser, c’est tout à fait normal. Votre vision de vos aliments interdits ne changera pas en une fin de semaine. Cela vous donne simplement une direction pour continuer de travailler sur votre relation avec la nourriture: exposez-vous tranquillement à vos aliments interdits, même sans occasion spéciale, et prenez le temps de les déguster.