Journée internationale sans diète

La 11e édition de la Journée internationale sans diète (JISD)
a eu lieu le 6 mai 2018


Cliquez ici pour lire le communiqué de presse de l'édition 2018 de la JISD.


 

Pour de ne rien manquer de cette campagne, 
i
nscrivez-vous à l'alerte courriel! 

 

L'origine de la Journée internationale sans diète
 

Mise sur pied en 1992 par Mary Evans Young, une Britannique qui dénonçait notamment l’inefficacité des régimes amaigrissants et les dangers liés à l’obsession de la minceur, cette journée est célébrée le 6 mai de chaque année dans plusieurs pays du monde. 

Si la diversité corporelle est de plus en plus acceptée, l’obsession à l’égard du corps et de la nourriture demeurent des sujets bien d’actualité! Et le 6 mai se doit d’être encore célébré afin que la privation fassent place au plaisir et au bien-être!

 

Les régimes comportent des risques pour votre santé physique et mentale.
Ils sont généralement inefficaces à long terme et peuvent nuire à la relation
que vous entretenez avec votre corps et la nourriture.


La preuve : 

97% des Québécois qui font des efforts pour gérer leur poids éprouvent des difficultés.

95% des personnes qui perdent du poids le reprennent, et parfois plus,
au cours des cinq années suivant une tentative de perte de poids.

 

Sans nécessairement suivre une diète à la mode, plusieurs personnes s’imposent des règles qui peuvent avoir un réel impact sur leur quotidien ainsi que la relation qu’ils entretiennent avec leur corps et la nourriture. Je pense, par exemple, à s’interdire de manger après une heure précise ou éliminer un aliment complètement de son alimentation. Nous ne sommes pas en train de proposer une nouvelle façon de perdre du poids. Ce que nous souhaitons, c’est que les gens respectent le fonctionnement normal et naturel de leur corps. »
Nathalie Pouliot, nutritionniste et chef de projets chez ÉquiLibre
 
 
Cette initiative est rendue possible grâce au soutien et à l’appui financier de :