« Retour à la liste Avisez-moi lorsqu’un nouveau billet de blogue est publié

Blogue d'ÉquiLibre

This Girl Can : Une campagne qui frappe fort !

Par Fannie Dagenais, Dt. P., M. Sc., directrice générale

2 février 2015

 

Elles transpirent, sont décoiffées et aucun maquillage ne saurait tenir la route tant elles se donnent à fond. Vélo, course, zumba, boxe, natation, tennis, basket : tous les sports y passent! Et des citations viennent ponctuer ces scènes sportives plus vraies que nature : « Damn right I look hot », « Sweating like a pig, feeling like a fox ».

 

Mais ce qui rend cette vidéo vraiment unique, c’est son casting : des femmes de toutes les silhouettes avec des corps vrais, sans artifice ni retouche!

 

 

 

La campagne publicitaire « This Girl Can »  fut lancée le 12 janvier dernier par l’organisation Sport England afin d’amener les femmes et les filles à être plus actives, et ce peu importe leur âge, leur format corporel ou leur niveau d’habileté. Les instigateurs de la campagne soutiennent qu’une grande proportion de femmes ne pratiquent pas d’activité physique par peur du jugement des autres.

 

Certains enjeux, comme les coûts et un manque de temps, étaient connus, mais un des thèmes récurrents était la peur du jugement de l’autre. La peur d’être jugée pour son poids, une mauvaise forme ou un manque de talent revenait fréquemment.
                                                      -  Jennie Price, chef de la direction de Sports England

« This Girl Can » se veut donc une invitation à pratiquer l’activité de son choix avec plaisir et sans se soucier de ce dont on a l’air ou de ce que les autres penseront de nous!

 

Cellulite, bourrelets, rondeurs en mouvement... la vidéo, qui a été vue plus de quatre millions de fois sur Youtube dans les deux semaines suivant son lancement, a littéralement  enflammé la webosphère! Et pour cause : elle projette une image du corps de la femme qui est complètement à l’opposé de ce que nous sommes habitués à voir. Faites l’exercice : entrez les mots « Sport » et « femmes » dans l’outil de recherche Google Images. Quels résultats obtenez-vous?

 

  
Source: ÉquiLibre

 

C’est malheureusement une triste réalité. Les standards irréalistes de beauté de notre société nous suivent partout, telle l’ombre de Lucky Luke… jusqu’à la salle de gym! Selon ces standards, la femme active est belle et jeune, elle a les cheveux soyeux, des abdos d’acier, des jambes bronzées interminables et, visiblement, une absence totale de glandes sudoripares! Et bien entendu, elles font du sport non pas pour lâcher leur fou ou pour le plaisir, mais pour perfectionner et entretenir ce corps de rêve…

 

À force d’être exposés à ces images, il devient difficile de se voir dans le miroir du gym, les cheveux ébouriffés, le visage rouge dégoulinant de sueur et la poignée d’amour qui dépasse de notre short. Difficile également de ne pas penser au regard que les autres porteront sur nous.

 

Combien de femmes s’empêchent de pratiquer une activité physique par peur d’avoir l’air ridicule ou d’être l’objet de remarques désobligeantes ? Combien d’adolescentes ne participent pas au cours d’éducation physique par crainte de ruiner leur coiffure ou leur maquillage ? Et combien de garçons évitent les équipes sportives par crainte de faire rire de leur surpoids ou au contraire, de leur silhouette frêle?

 

Dans une société qui valorise à ce point le paraître, la peur du regard des autres peut être un obstacle important à la pratique d’activité physique. Et c’est particulièrement dommage considérant les effets positifs que cette pratique peut avoir, tant sur la santé que sur l’estime de soi.

 

Dans un tel contexte, nous pouvons applaudir cette initiative de l’organisme Sport England et espérer qu’elle en inspire bien d’autres. Et, pourquoi pas, une campagne qui ciblerait les hommes !

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur cette campagne : www.thisgirlcan.co.uk    #thisgirlcan

 


  «This girl can» ou le pouvoir de l’exercice,  Infopresse, 22 janvier.