Comprendre le phénomène du yoyo

Lorsqu’il est privé de nourriture, le corps s’ajuste en adoptant un mode de fonctionnement « économie d’énergie », c’est-à-dire en réduisant sa dépense énergétique. On dit alors qu’il abaisse son métabolisme de base. Cette réaction du corps est tout à fait naturelle. On peut d’ailleurs imaginer comment cette propriété du corps humain a pu contribuer à la survie de l’espèce dans les périodes où la nourriture se faisait rare.

 

Qu’est-ce que le métabolisme de base?

Le métabolisme de base correspond à la quantité énergétique minimale dont le corps a besoin pour son fonctionnement de base, ses fonctions vitales :

  • La respiration,
  • Les battements du cœur,
  • La circulation sanguine, etc.

 

C’est l’énergie que le corps utilise lorsqu’il est couché et immobile, qui est donc nécessaire pour assurer la survie.

 

Ce mécanisme naturel du corps joue des tours à ceux qui, voulant perdre du poids, décident de se priver de nourriture. Ce phénomène, qui est appelé « syndrome du yoyo », s'illustre de la façon suivante :

 

 

 

ÉquiLibre

 

La restriction alimentaire provoque d’abord une réduction du métabolisme, mais également un sentiment de privation pouvant mener à la frustration et au retour aux anciennes habitudes alimentaires. Comme le métabolisme du corps demeure au ralenti, les calories ingérées sont supérieures à la dépense énergétique qui est diminuée, ce qui résulte inévitablement en une reprise des kilos perdus.